Nov 12

Les vrais jumeaux ont-ils les mêmes empreintes digitales ?

Depuis 1892, grâce à Francis Galton, on sait que chaque être humain a une série d’ empreintes digitales uniques, puisqu’il calcula que la probabilité d’avoir les mêmes empreintes digitales qu’une autre personne est de: une chance sur 64 milliards. Ainsi les empreintes digitales  ou dermatoglyphes, sont utilisées pour l’identification des individus.

L’expression de gènes spécifiques guide la formation des structure digitales donc des dermatoglyphes. Nous pouvons donc penser que si se sont les gènes qui sont les architectes des dermatoglyphes alors les vrais jumeaux qui ont le même patrimoine génétique ont les mêmes empreintes génétiques. Mais ce n’est pas le cas.

En effet ce sont des facteurs environnementaux auquels est exposé le fœtus au cours du développement des doigts qui vont déterminer le modelage des empreintes digitales. Ces facteurs environnementaux sont:

  • les forces de frottements des doigts au cours de leur formation sur divers éléments tels que le liquide amniotique et les structures utérines
  • la formation des os sous la peau des doigts (taille et vitesse de croissance)
  • le succion du pouce in utéro
  • les mouvements des mains qui en modèlent l’épiderme.

Ces différentes contraintes externe et interne sont différentes d’un fœtus à l’autre, même si ils sont deux a se développer en même temps dans l’utérus, donc les empreintes digitales des vrais jumeaux sont différentes.

Ainsi dès la 24 eme semaine de grossesse, on peut différencier des vrais jumeaux , puisque à cette date la géométrie des empreintes digitales est définitive.

D’après article de Clémence CARRON – Pour la Science n°396 (Octobre 2010)

 

 

 

Laisser un commentaire